Le PS recommande de voter OUI à davantage de logements abordables le 9 février :

  • L’écart annuel entre un loyer usuel et un loyer dans un logement à utilité publique correspond en moyenne à deux loyers mensuels. Beaucoup de locataires ne peuvent pas se permettre cette différence, et il est impératif de défendre leurs intérêts contre ceux du lobby immobilier.
  • Le loyer pèse lourd dans le budget des familles, de la classe moyenne et des retraité-e-s. Les logements d’utilité publique offrent une meilleure sécurité du logement et une meilleure mixité sociale, réduisant ainsi la dépendance à l’aide sociale.
  • Disposer d’une habitation adéquate et abordable fait partie des besoins humains fondamentaux, et est un droit garanti par la Constitution. La Confédération et les cantons doivent veiller à son respect.
  • Nombreu-ses-x propriétaires profitent de la rénovation énergétique de leur immeuble pour congédier leurs locataires et ensuite augmenter les loyers. L’initiative veut empêcher cela et protéger les locataires de la spéculation.

Plus de détail ici.

20. jan 2020